Mon parcours

Jean-François LamourJe suis né en 1956, dans le 12e arrondissement de Paris. Je suis kinésithérapeute de formation, profession que j’ai exercée jusqu’en 1992.

La première partie de ma vie a été marquée par le sport et par l’escrime. Dans mon arme, le sabre, j’ai été deux fois champion olympique, en 1984 puis en 1988.

À l’occasion des Jeux de Los Angeles, j’ai fait la connaissance de Jacques Chirac, alors maire de Paris, venu me féliciter au pied du podium olympique. Cette rencontre a pour moi été déterminante.

Jacques Chirac est en effet l’homme qui m’a permis de rendre à la France ce qu’elle m’avait donné, à travers l’engagement politique. Abandonnant mon métier de kiné, j’ai été son conseiller chargé des questions sportives à la mairie de Paris et à l’Élysée, de 1995 à 2002, puis son ministre des Sports jusqu’en 2007. Mon portefeuille a par la suite regroupé la Jeunesse et la Vie associative.

Lorsque j’ai quitté le Gouvernement, la passion d’agir et de servir m’a convaincu de me présenter aux élections législatives à Paris, dans le 15e. Dans cet arrondissement dont je suis élu depuis 2008, aux côtés du maire Philippe Goujon, j’ai la satisfaction d’avoir établi un vrai lien de confiance avec mes concitoyens, fruits d’une présence assidue sur le terrain autant que d’un travail constant à l’Assemblée nationale et au conseil municipal.

De 2008 à 2012, j’ai présidé le groupe UMP au conseil de Paris. Deux mandats au cours desquels je me suis opposé à la politique de Bertrand Delanoë en ne laissant jamais un « non » sans contre-proposition.

En 2012, j’ai été réélu député du 15e sud. À l’Assemblée nationale, où je suis membre de la commission des finances, je travaille tout particulièrement sur les sujets liés au budget de la Défense, et je siège par ailleurs régulièrement en commission de la défense et des forces armées. Ma démarche envers le monde combattant, engagée en 2007 comme rapporteur spécial du budget « Anciens combattants, Mémoire et Liens avec la Nation », se poursuit aujourd’hui sur le terrain, par de fréquents déplacements dans les bases, à la rencontre de nos troupes, et dans les industries de défense. Je suis également auditeur de la 67e session « Politique de Défense » de l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN).

En tant que commissaire aux finances, je suis pour cette législature rapporteur spécial de la mission Patrimoines au sein du budget de la culture, qui recouvre notamment le patrimoine monumental et muséal de la France.

Je m’engage également dans la vie de ma famille politique, notamment en tant que membre du bureau du groupe UMP à l’Assemblée nationale, et représentant pour Paris de Force Républicaine, l’association qui porte l’action politique de François Fillon.